L’Hypertension artérielle

12

Lorsque les artères vont mal, le risque de maladie
cardiovasculaire augmente

Le sang qui circule exerce une pression sur les artères, c’est la tension artérielle. Elle se mesure avec deux chiffres, correspondant aux deux temps des battements cardiaques :

  • la systole, quand le coeur se contracte et pousse le sang dans les artères
  • la diastole, quand le coeur se relâche et aspire le sang venu des veines.

Les artères véhiculent le sang et l’oxygène vers l’ensemble des centres vitaux de notre corps. L’hypertension artérielle traduit une perte de souplesse des artères qui vieillissent ainsi plus vite et ont tendance à se boucher. Elle nuit donc au bon fonctionnement du coeur, du cerveau et des autres organes. Si elle n’est pas traitée, l’hypertension favorise année après année des maladies graves : infarctus du myocarde, angine de poitrine, attaque cérébrale, insuffisance rénale… Hypertension, diabète, excès de cholestérol, tabac, âge et antécédents familiaux constituent les principaux facteurs de risque de maladie cardiovasculaire.

Une maladie ignorée

L’hypertension est un problème de santé méconnu. Pourquoi ? Parce que cette maladie est souvent silencieuse. Sans symptômes visibles, il est facile de l’ignorer… et de prendre sans le savoir des risques pour sa santé. 8 millions d’hypertendus sont recensés en France, mais plusieurs millions ne sont pas identifiés.

ÊTES-VOUS CONCERNÉ ?

Généralement, l’hypertension artérielle n’a pas de cause unique mais découle de plusieurs facteurs. Prévenir le risque d’hypertension, c’est d’abord adopter des habitudes bénéfiques pour ses artères :

  • Limiter le sel, les aliments salés (fromage, charcuterie…), les matières grasses et l’alcool.
  • Consommer 5 fruits et légumes et 3 laitages légers (type yaourts ou produits allégés) par jour.
  • Pratiquer une activité physique modérée, par exemple 30 minutes de marche rapide 3 fois par semaine.
  • Arrêter de fumer.
  • Des compléments alimentaires adaptés à l’hypertension ( l’olivier, huile de périlla, huile de Nigelle ou le gingembre)

Pour en avoir le cœur net : visite médicale obligatoire !

Pour dépister l’hypertension, faites régulièrement surveiller votre tension par votre médecin traitant. Le risque d’hypertension augmentant avec l’âge, il est nécessaire de vérifier sa tension au moins une fois par an dès 40 ans, et dès 30 ans lorsque l’un de ses parents est hypertendu. En cas de tension élevée, le médecin confirmera le diagnostic d’hypertension par plusieurs mesures à quelques jours d’intervalle. Il pourra également vous recommander l’auto-mesure de votre tension. Pratiquée à domicile avec un appareil
validé, l’auto mesure est reconnue comme un élément important d’aide au diagnostic de l’hypertension.

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.