Le romarin

0 15

Application en phytothérapie

feuille de romarin
feuille de romarin

RESPECTER LES DOSES ET LA DURÉE DES CURES! DE GRANDES QUANTITÉS SONT MORTELLES!! UTILISÉ AUTREFOIS POUR AVORTER. CONTRE INDIQUE POUR LES FEMMES ENCEINTES ET EN CAS D’IRRITATIONS DES VOIS DIGESTIVES MÊME EN FAIBLES QUANTITÉS.
Asthénie, asthme, bain, cellulite, cheveu, cholestérol, cœur, convalescence, dent, dépression, entorse, foie, frigidité,impuissance, mémoire, migraine, nervosité, œdème, peau, poumon, rides, sommeil, surmenage, torticolis.
Comme toutes les Lamiacées, ses feuilles renferment une huile essentielle et antiseptique qui se révèle efficace pour traiter les troubles digestifs (notamment la « crise de foie ») et des reins. Cette huile régule les sécrétions sébacées des peaux fragiles à tendance grasse.
Le romarin donne du tonus aux convalescents et aux surmenés. Il aide à combattre la dépression. Il soigne la grippe. On le recommande même pour les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. Dans les bains, il permet de lutter contre la fatigue des muscles.
L’eau de jouvence de La Reine de Hongrie (distillat de fleurs de romarin crée par un vieil ermite au XIVè siècle) doit son nom à cette reine guérie (en moins de six mois!), à 72 ans, de ses douloureux rhumatismes par cet élixir. Le remède n’est pas inintéressant, même s’il semble avoir perdu de sa puissance depuis! Il efface les poches sous les yeux (tenseur de ridules) et il soigne les cheveux (en usage externe). Ce parfum de mouchoir des dames de la cour de Louis XIV fut utilisée jusqu’au début du XIXè siècle.
La réputation du romarin pour procurer des émotions érotiques n’est plus à faire. Pour un bain aphrodisiaque, ajoutez à l’eau du romarin, de la sauge, de la camomille, de l’estragon, de la menthe, de la muscade; il est conseillé de le prendre à deux pour accroitre l’efficacité de ses effets!
Le romarin est un composant majeur de « l’or potable », un breuvage alchimique censé guérir toutes les maladies.

Laisser un commentaire