Draineur bio

DRAINEUR BIO

Nettoyer son organisme naturellement Tout en douceur avec un draineur complet et surtout BIO ! Une alliance, entre des plantes « detox » et du vinaigre de cidre, qui surprendra…

Ingrédients :

Artichaut, fumeterre, radis noir, pissenlit, reine des prés, vinaigre de cidre.

draineur bioOrigine des plantes, habitat et culture :

Originaire du bassin méditerranéen, l’artichaut est une plante vivace à grandes feuilles, proche du chardon. Il pousse dans des sols riches, sous des climats tempérés et chauds. L’artichaut, tel qu’on le consomme à table, n’est en fait que le bouton floral de la plante : ce sont les vraies feuilles, celles qui poussent le long de la tige que l’on récolte à des fins médicinales. Ce légume est cultivé abondamment dans la région méditerranéenne, mais la Californie en a aussi fait, depuis près de 100 ans, une culture de choix.

La fumeterre est une plante annuelle dépassant rarement les 50 cm de haut. Les feuilles sont gris-verdâtre, les fleurs poussent en épis dont la  couleur varie du blanc au rose plus ou moins sombre, avec des taches pourpres à leur extrémité. Le fruit est une capsule ne renfermant qu’une graine.

Le radis noir est une plante très ancienne dont l’origine est peu connue. Elle serait probablement originaire du bassin méditerranéen ou de l’Asie occidentale. Sa culture remonterait à l’Égypte des pharaons. Aujourd’hui, elle est cultivée dans les potagers sous presque tous les climats.

Probablement originaire d’Europe de l’ouest, le pissenlit s’est depuis longtemps installé un peu partout dans le monde. Il pousse à l’état sauvage sous les climats tempérés et on le cultive sur une base commerciale en Europe, en Amérique et en Chine.

La reine des prés est cultivée dans toute l’Europe. Elle préfère les terrains humides comme les bords de ruisseaux. Elle peut atteindre 1m à 1m50.

Le vinaigre résulte de la fermentation de l’alcool éthylique par une bactérie : L’acétobacter. Cette bactérie transforme tout l’alcool présent dans le cidre de pomme en acide acétique en fixant l’oxygène sur l’alcool. Le vinaigre obtenu est alors décanté, centrifugé et filtré.

Propriété:   Ce produit est destiné aux personnes souhaitant purifier leur organisme.

 La commission E reconnaît l’usage des feuilles d’artichaut pour traiter la dyspepsie, un ensemble complexe de symptômes digestifs plus ou moins directement liés à des troubles non fonctionnels (c’est à dire sans lésions organiques) du système hépato-biliaire : flatulences, lourdeurs, ballonnements…

liquide draineurEn 1997, on a publié un résumé d’études de pharmacovigilance. Les résultats ont permis d’observer que le traitement aux feuilles d’artichaut atténuait sensiblement les symptômes associés à la dyspepsie, sans pour autant causer d’effets indésirables notables. Il permettrait également de protéger des infections en éliminant les toxines.

La fumeterre serait une bonne alliée dans le traitement des affections du foie. Elle permettrait de stimuler la vésicule biliaire et serait également efficace en cas de migraine d’origine hépatique.

Le radis noir favorise l’élimination des toxines en stimulant la sécrétion de bile. Capable de drainer efficacement le foie, il est efficace dans le traitement des troubles hépatiques.

La racine de pissenlit est un puissant dépuratif naturel. Son action sur le foie et la vésicule biliaire facilite l’élimination des toxines. Elle favorise aussi leur élimination par les reins. Grâce à sa composition chimique équilibrée, elle élimine les toxines d’origine infectieuse et celles qui proviennent de la pollution.

La reine des prés est diurétique. Elle favorise et accroit les sécrétions rénales non seulement de l’eau, mais aussi des chlorures, de l’urée et de l’acide urique, d’où ses vertus dépuratives.

Des études ont montré que l’ajout de vinaigre dans un repas contenant des glucides pouvait diminuer la réponse du glucose et de l’insuline dans le sang, 30 à 60 minutes après la consommation du repas.

Tout porte à croire que l’acide acétique présent dans le vinaigre serait à l’origine des effets observés. Il permettrait l’inhibition des enzymes responsables de la digestion des disaccharides dans l’intestin grêle, ce qui diminuerait leur digestibilité et leur absorption.

Conseils d’utilisation :

1 bouchon à diluer dans un verre d’eau, 2 fois par jour,  entre chaque repas.

retrouver notre produit chez ruedesplantes.com

Auteur de l’article : Alice